Annuaire equestre Annuaire équestre listé dans la catégorie Soins du cheval : Associations de sauvetage de chevaux
Google

saignement de nez

Les saignements de nez





Le saignement du nez, également appelé épistaxis, inquiète souvent le propriétaire d'un cheval. En effet, il est toujours un peu affolant de voir du sang sortir des narines de son cheval. Les causes de cet épistaxis sont nombreuses et plus ou moins graves. De plus, de multiples paramètres entrent en ligne de compte: l'âge du cheval, sa race, son activité (concours, randonnées, …), son milieu de vie (pré, box, …), les maladies dont il a déjà pu souffrir, etc...

Afin de mesurer la gravité du phénomène, on peut observer d'autres symptômes associés qui permettent de s'orienter vers une hypothèse. Mais, dans tous les cas un saignement n'est jamais à prendre à la légère et il est recommandé de faire ausculter le cheval par un vétérinaire.


Les causes de l'épitaxis
  • Les corps étrangers
En respirant, un cheval peut inspirer des brindilles, des morceaux de paille ou d'autres petits objets qui peuvent être vulnérants et donc le faire saigner.
Ces corps étrangers entraînent, souvent en parallèle des éternuements. Il ne faut pas prendre ce problème à la légère et attendre que cela passe tout seul car ces corps étrangers peuvent progresser dans les cavités nasales et être responsables d'infections ou de blessures profondes.

Il est donc très important de consulter un vétérinaire en cas de saignements persistants, accompagnés d'éternuements.

  • L'hémorragie pulmonaire induite par l'effort
Après un effort physique important, votre cheval peut avoir des saignements de nez. Ceux-ci proviendraient alors d'une petite hémorragie pulmonaire induite par l'effort fourni. Le diagnostic s'effectue par un vétérinaire, souvent après une fibroscopie (introduction d'une petite caméra dans la trachée) qui révèle la présence de sang dans la trachée. Les conséquences d'une hémorragie pulmonaire dépendent de la gravité de celle-ci. Mais, quoi qu'il en soit, il faut absolument arrêter l'hémorragie rapidement avant qu'elle ne s'agrave.

Le traitement, prescrit par le vétérinaire, est souvent « symptomatique », c'est-à-dire qu'il traite les saignements et pas la cause de ceux-ci car la cause de cette pathologie est encore inconnue de nos jours.

  • Les mycoses des poches gutturales
C'est une infection des poches gutturales du cheval. Celles-ci sont situées autour du larynx et du pharynx (dans la gorge, en haut du cou). Des champignons (souvent des Aspergillus) se multiplient dans ces poches, entraînant une inflammation, et par là même une lésion des vaisseaux sanguins et donc des saignements. Cette maladie se diagnostique après un examen complet du cheval et une analyse de prélèvements effectués dans ces poches gutturales (culture des champignons). Le traitement des mycoses est long et difficile, il ne peut être prescrit que par un vétérinaire.

L'hygiène des locaux permet de prévenir ces problèmes.

  • Les anomalies sanguines
L'épistaxis peut être la conséquence de certains troubles de la coagulation sanguine, le plus souvent des troubles des plaquettes. Dans l'organisme, il y a en permanence des micro-traumatismes qui se font sur les vaisseaux sanguins. Les plaquettes sont de petites cellules du sang qui ont un rôle d'adhésif : elles réparent les traumatismes subits par les vaisseaux en venant se fixer sur les brèches. Si les plaquettes sont défaillantes, soit pas assez nombreuses, soit pas assez fonctionnelles (elles se fixent mal), il pourra être observé des saignements de nez.

Ces anomalies sanguines sont diagnostiquées après un examen du cheval et des analyses sanguines. Le vétérinaire effectuera ensuite d'autres examens afin de déterminer quelle peut être l'origine de ces troubles des plaquettes. En effet, les troubles de la coagulation peuvent être dûs par exemple, à des maladies infectieuses, des troubles immunitaires, ...

  • Les troubles cardiaques
Certains troubles cardiaques peuvent entraîner de l'épistaxis. Dans ce cas, on observe souvent, en plus des saignements de nez, d'autres symptômes : fatigue, essoufflement, œdème, … Seul un examen du cheval par votre vétérinaire, et certains examens spécifiques du cœur, pourront déterminer si une anomalie cardiaque est à l'origine de ce problème.

  • Les maladies infectieuses
Les nombreuses maladies infectieuses, dûes à des bactéries ou des virus, peuvent entraîner, parmi de nombreux autres symptômes, des saignements de nez. Souvent, le microbe incriminé entraîne une inflammation, celle-ci est responsable de l'augmentation des micro-traumatismes vasculaires et donc il y a plus de risques que la muqueuse nasale du cheval saigne.


Conclusion

Les causes de saignements de nez chez le cheval sont donc très variées. Clairement, ce symptôme peut être le signe problèmes de santé beaucoup plus graves, notamment si votre cheval souffre de saignements de nez répétés ou en quantité importante. Il est donc fortement conseillé de consulter un vétérinaire.
compteur pour blog

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site