Annuaire equestre Annuaire équestre listé dans la catégorie Soins du cheval : Associations de sauvetage de chevaux
Google

les protections de travail..

Protection de Travail

Les protections de travail servent à couvrir le bas des membres du cheval afin d'éviter les atteintes ou les chocs éventuels.

- en liberté
- au paddock
- en longe ou longues rênes
- en extérieur

- au travail : carrière

membre

Zone 1 : canon os et tendons
Zone 2 : couronne
Zone 3 : tendons

Les guêtres :

Les guêtre fermées sont très courantes. Elles englobent la totalité du membre, on peut protéger un cheval sur ses quatre membres avec ces guêtres.
(Les guêtres ouvertes ne couvrent que l'arrière du membre et ne protègent pas le canon.)

guetre

Elles sont conseillées pour les jeunes chevaux qui ont parfois des mouvements un peu maladroits ou désordonnés.
Un modèle léger et résistant à l'eau est utilisé sur le marathon (gué).

L'ouverture doit se trouver sur l'extérieur du membre, les boucles ou les velcros se ferment vers l'arrière. Ne pas hésiter à réajuster la fermeture une seconde fois lorsque la guêtre est en place.

Le protège-boulet :

Ils sont complémentaires des guêtres, on les utilise sur les postérieurs : ils protègent l'intérieur et l'arrière des boulets, mais pas les tendons.
protège-boulet
On les pose un peu plus haut que leur place définitive et on ferme. Puis on les fait glisser vers le bas, le renfort vers l'intérieur et elles prennent leur place naturellement.

Les cloches :

Elles protègent la couronne et les glomes.
Trop petites, elles irritent la couronne ; trop grandes, elles risquent d'être enlevées à chaque foulée.

cloche

On peut les utiliser pour toutes les disciplines (hors compétition), et pour les chevaux qui se touchent, s'atteignent ou se forgent.

Pour poser les cloches fermées, il faut les retourner, les enfiler sur le membre, et les remettre ensuite à l'endroit. Si elles sont en caoutchouc dur, on peut les ramollir en les trempant dans de l'eau chaude. Les cloches pourvues d'un système d'attache sont plus facile à poser.

Les bandes de polo :

La bande de polo est élastique dans le sens de la longueur, contrairement à la bande de repos qui est élastique dans la largeur. Dès que la bande de polo perd son élasticité, il faut la remplacer. Elle protège le membre (mais n'a pas le même pouvoir que les guêtres) et le soutient.

On utilise les bandes de polo sur des chevaux avec des membres larges, ou ayant la peau fragile car elles ne provoquent pas d'irritation. Elles sont proscrites pour le travail en extérieur et le marathon car elles absorbent l'eau. On les utilise pour le travail à pied, en longe ou en longues rênes, en travail attelé sur carrière.

Elles se posent un peu comme les bandes de repos, mais sans flanelles.
Elles ne doivent pas gêner les articulations au travail : genou, jarret, boulet. Elles descendent donc moins que les bandes de repos - on doit toujours pouvoir toucher l'ergot.
Les tours doivent se chevaucher au moins de la moitié de la largeur de la bande. L2 = 1/2 L1. Si le chevauchement est moins que la moitié de la largeur, la bande ne se maintiendra pas en place et glissera en bas du canon.

bande de polo

Il est fortement conseillé de placer 2 tours de chatterton à l'endroit du velcro pour éviter que la bande ne se déroule dans les pieds du cheval pendant la séance, surtout à l'attelage.


Les bandes de travail :

La bande de travail est aussi élastique dans le sens de la longueur, mais beaucoup plus fine que la bande de polo (crêpe élastique).

Elle est également beaucoup plus délicate à poser : Il faut éviter tout pli et toute irrégularité. Mal posée, elle peut engendrer des problèmes tendineux.
De ce fait, il existe des coques en mousse à utiliser sous ces bandes (pansement gamgee, coque en mousse dure ou autre matière rigide ...)
Elles limitent le problème mais également l'effet de soutien des tendons. Le plus efficace est donc d'APPRENDRE à poser correctement les bandes de travail.

Elle ne protège pas le membre comme les guêtres ou les bandes de polo, mais le soutient davantage.

Il faut éviter de se servir sytématiquement des bandes car le cheval développe une accoutumance et une dépendance : les tendons, à force d'être soutenus, travaillent moins et les membres sont fragilisés.
compteur pour blog

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×